Les Ardoisières :

Création collective d'Anjou

L'Album est en vente

- à Trélazé (Musée de l'Ardoise)

- à St Rémy la Varenne, boutique "Le Grenier à Sel"...

- en commandant directement à "D'ailleurs... c'est d'ici" 29 rue de la Glycine 49250 St Rémy La Varenne accompagné d'un chèque de 24€ (20€ + 4 € de frais de port)

Imprimez le Bon de commande

Exploitées dès le 15ème siècle, les Ardoisières de l´Anjou ont été de tous temps le théâtre d´une vie sociale et culturelle passionnée et originale.

Le spectacle "Les Ardoisières" évoque les longues luttes ouvrières, la solidarité entre "gars d´à haut" (fendeurs d´ardoises) et "gars d´à bas" (mineurs du fond), l´apport des vagues d´immigration successives (bretonne, puis espagnole, italienne et maghrébine...), le travail des femmes contraintes de remplacer les hommes partis au front pendant la "grande guerre" ...

Une quinzaine de chanteurs et musiciens angevins interprète des textes, musiques et chansons issues de collectages locaux mais aussi des compositions originales fruits d´une recherche collective.

Le groupe a bénéficié de la direction artistique de Miquèu Montanaro qui, en magicien gourmand de métissages et de patchworks sonores, a également réalisé les arrangements.

Le spectacle a été créé au THV en mars 2006, au cours d´un séjour de Miquèu Montanaro en Maine et Loire baptisé "Un provençal en Anjou".

Le Programme

1- Branle des ardoisiers

Cette première mélodie était chantée par les mineurs de Trélazé vers 1900 quand ils descendaient dans la cage, sans doute des bretons puisque l'on retrouve le même air dans la région de Saint Cast en Bretagne.

2-"Marchaphiphi'' philippe cabaud

3- Allô l'an 2000

Ce discours de 1931 , extrait de la bibliothèque des Jeunesses Socialistes de Trélazé, s'adresse à nous " Hommes de l'an 2000 "

4-Le dernier jour paroles Clovis Galon -1982-, musique Thierry Guénal

Poème composé lors de la fermeture des ardoisières de Bel-Air dans le Segréen

5- Les mariannistes Marianne Bloquel

L'insurrection de la Marianne fut un épisode marquant de la tradition de luttes au pays de l'ardoise. Elle a pour origine une société secrète qui s'était fixé pour objectif de rétablir une république démocratique et sociale. L'émeute éclate dans la soirée du 26 août 1855 à Saint-Badhélemy-d'Anjou, un groupe de carriers attaque la gendarmerie de Trélazé et s'empare de quelques armes. Le mouvement prend de l'ampleur et compte rapidement plus de 600 hommes. Les insurgés sont arrêtés par la troupe à l'entrée de la ville. A l'issue du procès, les peines prononcées à l'encontre des ouvriers sont très sévères. Les meneurs sont déportés à I'Ile du Diable, en Guyane.

6- Gars d'à haut paroles et musique Yvonnick Jolly

Les mineurs de fond étaient des gars "d'à-bas " par contraste avec les gars " d'à-haut " fendeurs sur la butte. On disait aussi des perreyeux (tireurs de pierre) ou des carriers.

7- An dro d'là-bas Didier pineau

8- Le chant des immigrants

Des immigrants à Trélazé il y en a eu plusieurs vagues : Bretons d'Ille et Vilaine vers 1830, du Finistère vers 1880, réfugiés politiques Italiens, Espagnols fuyant le fascisme, travailleurs en quête d'une vie meilleure, Polonais, Portugais, Maghrébins, Turcs... L'arrivée était souvent pleine de désillusion devant les logements précaires et un paysage ardoisier avec ses buttes noires. Mais la solidarité donnait heureusement des couleurs à la vie.

- Ninna Nanna Montanara, berceuse Miquèu Montanaro - La Pita su la porte Trad. Piémontais - Comptine bretonne - Chant arabe - Berceuse polonaise - Ay Carmela chanson des républicains espagnols - Bella Ciao Trad. ltalie

9 - Blues des ardoisiers paroles de Théodore Botrel musique traditionnelle bretonne

L'immortel auteur de la Paimpolaise a dédié cette chanson aux ardoisiers de Trélazé.

10- Le fendeur d'ardoises paroles Auguste ginguet -1899, musique Denis Le Vraux

Au terme de son apprentissage, le jeune apprenti fendeur recevait ses "guêtres" C'était l'occasion d'une fête lors de laquelle il était baptisé de son nom de seigneurerie : Mitaine, Rigadin, Fer Blanc, le père Lapin...

11- Puits et carrières

Evocation des anciennes carrières à ciel ouvert et des puits de mine aux noms imagés : les Grands Carreaux, l'Hermitage, Tire-poche, l'Union, Pré Pigeon, la Renaissance, la Dézière. ..

12- Isabiau Traditionnel du Haut-Anjou

Le travail était pénible tant au fond que sur la butte et quelquefois le besoin se faisait sentir de faire une java une bringue, de <ç partir en roule h,, quoi ! On savait quand ça commençait mais pas toujours si ça durerait une nuit, deux jours ou une semaine. Et bien-sûr los chansons étaient à l'avenant...

13- Le chant de l'ardoise

Poc et toc Myriam Gaillet P'tit Roulier Marianne Bloquel

Privées d'amour Annic Pezé J'entends le vent courir Fx Réthoré

14- Scottish Isabiau Thierry Thébaud

Air de rien Miquèu Montanaro

15- Pierre à chagrin Miquèu Montanaro

Avant 1917, les ardoisières n'employaient pas de femmes, mais avec la guerre on vint à manquer d'hommes et on fit appel à elles. Femmes dont les maris étaient partis soldats ou fillettes de 12 ans étaient employées à la fente de la pierre dans de grands et froids ateliers appelés "magasins". Elles furent renvoyées avec la crise des années 30.

 

Photos anciennes : Collections du Musée de l'ardoise Photos actuelles : Yvonnick Jolly Collectages et recherche documentaire : Association Ellébore Fraternel salut à Jacques Bouvet et aux ardoises sonores de Gérard Boiron " Concept Marbre" , Trélàzé

 

Qui fait quoi ? 

Marianne Bloquel : voix, clavietta

Philippe Cabaud : clarinettes

Jeanne Marie Côme : voix, guitare

Thierry Guénal : voix, percussions

Myriam Guillet : voix, violon

Yvonnick Joly : voix, veuze, harmonica

Denis Le Vraux : voix, veuze, accordéon diatonique

Luciano Morrea : voix, percussions

Annick Pezé : voix

Didier Pineau : flûtes

François Xavier Réthoré : flûtes, clarinettes basses

Hervé Rolland : guitare

Thierry Thébaud : voix, veuze

 Miquèu Montanaro : voix, accordéon, flûtes, direction artistique et arrangements

Yohann Gabillard : son et lumières

Et la participation de Jean Christophe " Rossignol " Boisteault, rondisseur

 

La presse en parle

Article Ouest France Mai 2007


Trélazé

Un hymne musical aux ardoisiers pour clôturer la saison

Samedi soir, ils étaient douze sur les planches du théâtre de l'Avant-scène pour mettre un point final à la saison culturelle 2006-2007, en attendant l'ouverture du 12ème festival estival .

"Tout a commencé avec un 78 tours, lance une voix off dans le théâtre bonbonnière, un vieux disque noir, et tout est revenu, les carrières de Noyant, Combrée, Trélazé, et même celles du Pré-pigeon et de Juigné."

Les Espagnols, les Italiens, les Polonais, puis les Bretons sont arrivés en masse avant 1900. Du haut de la salle, alors, deux binious, une bonbarde et un tambour font une entrée remarquée, façon bagad, et c'est parti pour une visite musicale de la mémoire ardoisière, de celle des migrants, des révolutionnaires. " Le 9 juillet 82, chantent-ils, dernière journée, celle des adieux, c'étaient la fin, chère vielle ardoisière, on t'accusait d'être déficitaire ". Les voix sont fortes justes, pénétrantes pour évoquer la fermeture de Combrée : "Sur les visages, les larmes couIaient." Les chants les mélodies, les trouvailles musicales de ce groupe-là sont émotionnellement très réussis. Ils ont entrainé un public sous le charme d'un bateau nostalgique où la modernité musicale est loin d'être absente,

Percussions, guitares, bandonéon, saxo, flûte traversière, violon, harmonica, bombarde,,, Ces douze-là utilisent la musique et le chant pour transmettre une sincérité affirmée, " Nous sommes d'à-haut, nous sommes d'à-bas, bleu de peau pour le même combat". C'est une chanson combattante, fière et solidaire, un sacré hymne aux ardoisières d'hier et d'aujourd'hui qui a été proposé par ces musiciens chanteurs pendant une heure et demie. Autant dire un spectacle musical complet à la modernité époustouflante. Le public ne s'y est pas trompé, Il a fallu 3 rappels pour que le rideau tombe sur une soirée revigorante qui donnait le goût du combat.


 

 

 

Retour en haut de page